Soissons, le grand livre de pierre

Située en Picardie, au cœur de l’Aisne et à environ 90 km de Paris, la ville de Soissons s’enorgueillit d’un impressionnant passé historique. A la période mérovingienne, sous le règne du roi franc Clovis, Soissons est reconnue comme première capitale de la France, avant de perdre ce privilège au profit de Paris.

De cette époque date aussi le célèbre épisode du vase de Soissons, encore sujet à de multiples interprétations de nos jours. C’est aussi dans cette ville qu’en 752, Pépin le Bref est sacré roi. Dans les siècles qui vont suivre, Soissons sera le siège d’innombrables conflits, avant de connaître au XIIème et XIIIème siècles, une période de relative prospérité, autorisant la construction de nombreux édifices d’architecture gothique. En 1870, la ville est bombardée et les graves dégâts subis entraînent, à la fin du XIXème siècle, un réaménagement urbain radical. Soissons, victime de sa position stratégique, n’en a pas fini avec les conflits. Située sur la ligne de front durant la Première Guerre Mondiale, à proximité du Chemin des Dames, la cité devient une ville martyre. La reconstruction des années 20 redessine le centre ville et certaines maisons sont reconstruites dans le style art déco. Aujourd’hui, Soissons met l’accent sur sa richesse patrimoniale qui lui a valu d’être labellisée Ville d’Art et d’Histoire en 1988.

Ch+óteau Vic-sur-Aisne OT Vic
façade 2005 042
P1040023
P1070648
Panorama 42
Panorama 45
Panorama 57
Photo Soissons 1
Photo Soissons 2
Photo Soissons 3
Photo Soissons 4
/

La carte