Saint-Quentin, l’art de la reconstruction

Le 11 novembre 1918, la première guerre mondiale prend fin. Le bilan du désastre est effroyable. Chaque belligérant compte ses morts par millions. Sur la ligne du front, au nord-est de la France, la plupart des villes sont rasées, comme Saint-Quentin, détruite à 68%.

Portée par un besoin vital de renouveau, d’espoir, de reconstruction, financée par les milliards des dommages de guerre allemands, la France va se relever. Saint Quentin aussi, bien sûr, mais en prenant un chemin très inhabituel, en cette époque : celui de l’art déco. Pour comprendre comment cette ville moyenne du Nord de la France, pétrie avant guerre de culture classique et de monuments issus de sa riche histoire a pris cet étonnant virage, nous allons découvrir ses joyaux d’après guerre, en compagnie de fins connaisseurs de cette Renaissance qui nous feront faire de jolies découvertes, et nous donneront à voir et à comprendre pourquoi et comment Saint-Quentin est devenue une capitale de l’Art Déco.

PCPL ST QUENTIN 02
PCPL ST QUENTIN 03
PCPL ST QUENTIN 04
PCPL ST QUENTIN 05
PCPL ST QUENTIN 07
/

La carte