Une région de constructeurs (le meilleur)

La région Bourgogne Franche-Comté compte la plus grande proportion d’emplois dans l’industrie (17,3% selon l’INSEE), avec des fleurons connus dans le monde entier.

Les motos Terrot à Dijon : il y eut jusqu’à 480 marques françaises de motos après-guerre, il n’en reste aucune…Terrot est la plus populaire…D’anciens ouvriers sont retournés dans l’usine du Boulevard Voltaire. Schneider au Creusot : toute la ville a longtemps vécu au rythme de l’entreprise. Plus d’un siècle d’existence avant de devenir Creusot Loire, puis Industeel, filiale d’Arcelor Mittal… Alstom à Belfort : illustration de l’évolution des mentalités…La cité ouvrière de Belfort, lieu de production de locomotives, était fermée jusqu’en 1925 le soir pour que les habitants n’aillent déranger les bourgeois du centre-ville. Le sel à Arc-et-Senans : du Moyen-Age au 19ème siècle, beaucoup d’activités se sont développées dans les 20 000 hectares de la forêt de Chaux, en lien avec l’exploitation du bois… C’est donc là aussi que s’est installée la main d’œuvre… L’horlogerie, du Doubs à la Suisse… En train, sur la ligne des horlogers… Point communs entre les villes terminus, Besançon et la Chaux de Fonds… elles ont connu leur essor grâce à l’industrie de l’horlogerie… et sont classées au patrimoine de l’humanité…

IMG_4325
IMG_4362
/

La carte