Montreuil-sur-Mer par monts et vallées

C’est un arrière-pays bien caché qui fut autrefois en première ligne. A l’ombre des plages de la Côte d’Opale, dans le creux des vallons dessinés par les cours d’eau, se niche le pays de Montreuil-sur-mer.

La ville n’est plus, depuis bien longtemps, ce port imposant qui protégeait l’Artois et la Picardie des envahisseurs. Aux visiteurs qui cherchent une digue ou un estuaire, la ville offre aujourd’hui une citadelle et des remparts, point de vue rêvé pour admirer la belle campagne environnante. Par beau temps, on perçoit même la lueur du phare du Touquet, terminus d’un horizon immaculé.

remparts p
rue clape en bas p
/

La carte