L’école en mouvement

L’école de la République a beaucoup évolué depuis Jules Ferry. L’objectif n’est plus de faire entrer à tout prix les enfants dans un moule ni de sélectionner une élite, mais de leur permettre de devenir des citoyens épanouis.

Le maître est descendu de son estrade pour se tenir auprès des élèves. Les bâtiments sont moins des symboles que des espaces destinés à accueillir et faciliter le mouvement et le bien-être. Savoir tweeter et écrire au porte-plume, suivre un cours de morale et faire du calcul réfléchi sur tableau numérique interactif, c’est possible pour les élèves de l’école primaire de Champforgeuil. Leur institutrice les initie aux nouveaux médias et leur fait visiter l’histoire de l’école. En les accompagnant, nous ferons connaissance avec les bataillons scolaires, avec François Dulac qui érigea 36 écoles en Saône-et-Loire, avec un architecte d’aujourd’hui et avec les derniers cris du mobilier scolaire. Depuis qu’elle est obligatoire, l’école de la République s’est continuellement transformée et adaptée à l’évolution de la société. Des leçons de choses remontant aux années 1880 à l’utilisation en classe des tablettes tactiles, l’école a toujours placé l’égalité des chances et l’avenir de l’enfant au centre de ses préoccupations.

2012.5996.1
img_3463
img_3473_1 (2)
img_3474
/

La carte