Le Front oublié de la grande guerre

De Ypres au petit village de Fromelles non loin de Lille, des monts de Flandre aux terres du Nord, la Grande guerre avait creusé une épouvantable cicatrice.

Durant cinq ans, ce paysage de collines et de plaines dévastées fût le théâtre des combats qui empêchèrent les armées allemandes de gagner les grands ports de Dunkerque et Calais, bases arrières des alliés. Mais dès l’armistice, les hommes des Flandres et du Nord s’ingénièrent à faire disparaître cette blessure pour conjurer les horreurs de la guerre. C’est à la découverte de ce front oublié que vous invite ce film A Ypres totalement rasée en 1918 et reconstruite à l’identique, sur les pentes aujourd’hui boisées du Mont Kemmel qu’on surnommait alors le Mont-Chauve, sur la route d’Aubers où les derniers vestiges de la redoutable ligne Hindenburg s’effacent peu à peu et enfin, au musée de la bataille de Fromelles, premier engagement des Australiens dans la Grande guerre et acte fondateur de leur nation.

GG1_001[11]
GG2_001[9]
GG3_001[7]
GG4_001[7]
/

La carte