La route du coquelicot

Après la première phase de la guerre de 14-18 qui voit les armées s’affronter en mouvement, les fronts se figent. Une deuxième phase commence. C’est la guerre de tranchées, avec deux armées qui se font face.

La France et ses alliés, et particulièrement les Britanniques, décident en 1916 une offensive frontale pour percer les lignes adverses et pousser l’avantage au nord : ce sera la bataille de la Somme. Ce département va être le théâtre d’un gigantesque embrasement qui va permettre une avancée d’une dizaine de kilomètres. Le gain est dérisoire, rapporté au million et demi d’hommes disparus, toutes nationalités confondues. La Somme, après avoir été celui de la guerre est aujourd’hui le théâtre du souvenir. Un circuit du tourisme de mémoire permet de voyager, non seulement dans l’espace verdoyant de la géographie locale, mais dans le temps, le temps d’une guerre. Ce circuit est ouvert aux contemporains qui veulent vivre en se souvenant. Nous proposons 5 stations sur cette route du souvenir, 5 sites de mémoire : Péronne, Longueval, Thiepval, Beaumont-Hamel et Albert. Divers dans leur conception, tous témoignent de cette bataille monumentale qui est restée, avec celle Verdun, comme le symbole de l’enfer de cette première guerre mondiale.

photo 01
photo 03
photo 05
photo 06
photo 08
photo 09
photo 10
/

La carte