La ligne des horlogers

74 kilomètres de chemin de fer relie Besançon à La Chaux-de-fond dans le Jura en Suisse. Il a fallu édifier pas moins de 41 ponts, 74 aqueducs et 12 tunnels pour offrir depuis 1884 un voyage enchanteur à travers les paysages de la vallée du Doubs.

C’est aussi une invitation au voyage à travers l’histoire des hommes et des femmes qui ont su développer jusqu’à l’excellence les techniques de précision et les savoir-faire du pays horloger. De part et d’autre de la frontière, les villes célèbrent le temps, dans une gare à Besançon TGV, dans un musée à Morteau ou dans une chocolaterie à Gilley. Deux villes suisses sont classées au patrimoine de l’humanité depuis 2009 pour l’histoire de l’urbanisme née de la manufacture horlogère. A la Chaux-de-Fond on peut découvrir un caravansérail bâtiment témoin de la splendeur d’une société entièrement tournée vers l’horlogerie.

train 1
le temps qui passe
-® Vincent de Morteau
Antike Zeit
vlcsnap-2014-04-02-17h44m07s100
vlcsnap-2014-04-02-17h45m24s129
vlcsnap-2014-04-02-17h45m50s134
vlcsnap-2014-04-02-17h46m23s210
vlcsnap-2014-04-02-17h47m58s138
vlcsnap-2014-04-02-17h48m11s14
vlcsnap-2014-04-02-17h48m34s239
/

La carte